36 heures de la vie d'une femme
(parce que 24 c'est pas assez)

Des chansons empreintes de poésie, d’humour et de militantisme discret,
Une plume acide trempée dans le volcan jamais éteint de la révolte et de l'indignation.



Sur Internet
Le site Web >>
Facebook >>



Sur scène

Agnès Bihl, chant
Dorothée Daniel, piano


  Prochains concerts en Suisse
   mars 2015 dates à confirmer



 




Agnès Bihl


Féministe ? Féminine ? Engagée ? Enragée ? Amoureuse ? Dangereuse ? Flemmarde ? Fêtarde ? Stressée ? Stressante ? Enervée ? Enervante ? Débordée ? Bordélique ? Déprimée ? Révoltée ?

Agnès Bihln’aime pas les étiquettes (« d’ailleurs je les coupe sur mes fringues ») et préfère les excès en tout genre qui font que la vie a un peu plus de goût.

Auteur Interprète à part dans la nouvelle scène française, Agnès Bihl sort son 5ème album et son premier livre. Depuis près de 10 ans elle n'en finit pas de sillonner la France pour chanter ses chansons, ses amours et ses colères. Aux côtés d'Anne Sylvestre, Yves Jamait ou Charles Aznavour avec qui elle a notamment collaboré elle a rencontré un succès grandissant et continue d'étonner par sa plume belle et rebelle. Femme de son époque et à fleur de peau, Agnès Bihl est avant tout une grande humaniste qui continue de s'émouvoir et qui sait dépeindre une société dont les travers l'indignent autant que les espoirs la soulèvent.


36 heures de la vie d'une femme (parce que 24 c'est pas assez)

Avec son nouvel album 36 heures de la vie d’une femme (parce que 24 c’est pas assez) elle nous offre un extravagant journal d'émotions en tout genre où l’on croisera tour à tour une insomnie révoltée, une gueule de bois assumée, une manif amoureuse, un ciné club émouvant, une sieste crapuleuse ou une ex encombrante dans une galerie de portraits qui débordent encore une fois d’énergie et de tendresse.

Et comme Agnès Bihl déteste faire les choses à moitié, et préfère de loin en faire trop parce que comme ça aussi la vie est une peu plus belle, elle ne s’est pas contentée de 14 nouvelles chansons mais a osé le pari fou d’adapter tout son album en prose, nous offrant alors toutes ses chansons transformées en courtes histoires dans un exercice de style littéraire qui constituera donc aussi son premier livre et qui la confirme une fois de plus comme l’une des plumes les plus inventives de la chanson française.