La tentation du sel
spectacle jusqu'au 1er trimestre 2015

Nouveau Projet pour 2015




Sur Internet

Le site Web >>
Facebook >>



Sur scène

en solo jusqu'au 1er trismestre 2015
Sur scène, dans sa version solo, le concert prend les couleurs électriques des années 70; une guitare, une grosse caisse au talon gauche, un mini charleston au pied droit, un piano Wurlitzer et quelques images Super 8 projetées sur un écran facétieux.




 




François Vé


Parcours : 2001 sortie d’un 5 titres Le pas de danse. 2002, joue au Paléo Festival et aux Francomanias de Bulle. 2003 sortie de “La saison des trèfles“. 2004, joue au Paléo Festival. 2005. Sortie de “La saison des trèfles“ en France, joue un semaine à Paris et chante en solo au fou du roi “France Inter“. Tourne Le balcon court métrage en super 8. 2006, reçoit le prix “Coup de cœur Charles Cros“ pour l’album “La saison des trèfles“. Compose le générique de l’émission la ligne de cœur de la RSR. 2007 reçoit le prix “Coup de Cœur“ du jury du festival Mars en Chansons à Charleroi en Belgique. Novembre 2007, sortie de l’album “Le jardin de Frankee“, chante au fou du roi “France Inter“, joue à Paris et passe sur FR3. 2008, tournée avec l’album “Le jardin de Frankee“ en Suisse, Belgique et France. 2009 écrit le recueil de poèmes “Plume“, sortie du Livre “En super 8“ accompagné d’une tournée de 30 dates en Suisse. Juillet 2010, part pour un tour du monde, en vélo, cargo et train de 7 mois, 2012 sortie de La tentation du sel.

! Nouveau projet en préparation pour 2015


La tentation du sel
(jusqu'au 1er trismestre 2015)

Après avoir écrit depuis son balcon lausannois “La saison des trèfles“ et “Le jardin de Frankee“ autour des fruits, de l’enfance et de ses racines lémaniques, François Vé tisse, dans ce nouvel album, des mots pour parler d’épices, d’amour et de fonds marins, des chansons où se mélange le français au chinois, à l’anglais ou encore au polonais. Fruit de son voyage autour du monde en vélo, cargo et train, la couleur de ce nouvel opus est faite de prises de sons réalisées pendant le voyage (un escalator à Montréal, un pic à glace à Moscou ou encore les phoques de San Francisco) ajoutées à l’enregistrement d’un quatuor rock au son brut et vintage. Les arrangements cuivrés, doublés d’orgues des années 70, sont signés Christophe Calpini. Un album dense, organique et empreint d’un doux érotisme.